Région parisienne - France

Eric Patrizio

Créativité, changement : La société doit ralentir.

Je rentre dans ma librairie de quartier préférée. Ambiance, calme, désuétude. On est bien ici !

  • Bonjour madame.
  • Bonjour monsieur.
  • Je souhaiterais commander le livre « Utopie du logiciel libre » de Sébastien Broca.
  • Je ne trouve pas cet auteur, vous dîtes « de Brocca » ?
  • Non, non, « Broca », sans le « de » et avec un seul « c ».
  • Ah oui, c’est bon, le voilà, j’ai trouvé. Effectivement, il n’est pas en rayon.
  • Cela ne m’étonne pas, un ouvrage rédigé par un sociologue à propos du logiciel libre, c’est confidentiel, c’est le moins que l’on puisse dire. A part à moi, je ne vois pas bien à qui cela peut s’adresser … 😉
  • 🙂 J’en profite, vous allez certainement m’éclairer, c’est quoi le « Logiciel libre » ?

Oh, mince, la question piège ! Comment expliquer simplement ce truc un peu fumant pour initiés à un néophyte ?!

  • Euh, comment dirais-je … ? Pour faire simple, le logiciel libre est un mouvement de société né dans les années 80 aux Etats Unis pour s’insurger contre le fait que le code informatique devenait de plus en plus privé. Et qui dit code privé, dit que le grand public, à son insu, utilise des ordinateurs avec des programmes préinstallés dont il ne sait rien de leur fonctionnement.
  • Je comprends mieux maintenant, et je comprends également l’« utopie » en arrière-plan car pour se battre contre les multinationales …
  • Bien sûr, ce n’est pas facile, et vous voyez bien les enjeux actuels notamment avec le profilage, la récupération des données personnelles, etc. et l’utilisation qui en est faite à posteriori. Le logiciel libre est toujours là, après 35 années, il commence à y avoir des vraies solutions alternatives pour concurrencer sérieusement les Microsoft, Google, Apple, et leurs petits copains. Une « Utopie concrète » est en marche … !
  • Espérons … Bon, passons à la commande.

J’attends quelques secondes, cela me semble un peu long, et je commence à voir la vendeuse faire la moue.

  • Alors, je suis désolée, l’éditeur est « Le passager clandestin », c’est une petite maison d’édition indépendante, il va donc falloir patienter quasiment deux semaines. Cela vous convient ?
  • Mais bien évidemment que cela me convient, ou est le problème ?
  • Vous savez maintenant, avec Internet, et notamment Amazon, la plupart des clients ne supportent plus d’attendre plus de 48h !
  • Et bien, en ce qui me concerne, je vais le supporter, et je pense même que je vais survivre à cette dure épreuve ! 😉 Je vous dois combien ?
  • 17 euros.
  • C’est parti !
  • Je vous appellerai dès que la commande est arrivée.
  • Génial. Merci beaucoup, au revoir.
  • Au revoir, à bientôt.

En rentrant chez moi, j’étais stupéfait. En arriver là, vouloir tout, tout de suite, et partout. Il est grand temps que la société ralentisse, que nous ralentissions, simplement pour prendre le temps de vivre, afin de ne pas passer à côté de l’essentiel : la beauté, la respiration, l’appréciation, l’intégration.

Se laisser du vide, c’est se faire un cadeau à soi même, c’est se laisser de l’espace pour que la créativité puisse s’exprimer et que les changements puissent advenir.

Sébastien Broca - Utopie du logiciel libre

Sébastien Broca – Utopie du logiciel libre : Du bricolage informatique à la réinvention sociale

2 Commentaires

  1. Eric Patrizio (Auteur de l'article)

    Pour info, sur le site de l’éditeur « Le passager clandestin » une version PDF du livre de Sébastien Broca est gratuitement accessible. Néanmoins, il est précisé : « N’oubliez pas cependant que c’est grâce à sa vente que nous pourrons poursuivre notre activité. ». C’est un acte militant d’encourager l’indépendance.

    Répondre
  2. Eric Patrizio (Auteur de l'article)

    Le livre de Sébastien Broca fait partie de la bibliographie de l’excellent livre de Michel Lallement : « L’Âge du faire. Hacking, travail, anarchie ».
    Au sein de hackerspaces, des communautés inventent le travail de demain ou le faire est en fin en soi.
    Une autre utopie … concrète … ?
    L'Âge du faire Hacking - Michel Lallement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *